Visite de l’Ambassadeur à la JAMSTEC [ja]

Le 26 mars, l’Ambassadeur a visité le siège de l’institut de recherche sur les sciences de l’océan et de la terre à Yokosuka qui entretient de nombreuses collaborations avec la France.

À l’instar son homologue français, l’Ifremer, la JAMSTEC est l’un des meilleurs organismes de recherche mondiaux en océanographie. Il dispose de nombreux équipements dont :

  • Une flotte de bâtiments d’exploration, dont le vaisseau CHIKYU, unique au monde par ses capacités de forage jusqu’à 7500 mètres en dessous des fonds marins.
  • Une flotte de robots sous-marins d’exploration, dont le KAIKO 7000 II pouvant plonger jusqu’à 7000 mètres de profondeur.
  • Un supercalculateur « Earth Simulator » qui, à sa mise en service en 2002, était le plus rapide au monde.

La JAMSTEC entretient des collaborations anciennes et régulières avec la France, particulièrement avec l’Ifremer depuis sa création en 1984, mais également avec le CNRS, le CEA, l’Institut de Physique du Globe de Paris et les universités. Depuis 2013, la JAMSTEC accueille un représentant permanent de l’Ifremer, Yves Henocque.

Récemment, l’Ifremer et la JAMSTEC ont lancé un nouveau projet conjoint de coopération, EcoDeep, sur l’impact écologique de l’exploitation des ressources minérales qui portera sur une approche comparée de sites situés dans les Océans Pacifique et Atlantique. L’ambassade accueillera début juillet le premier séminaire organisé dans le cadre de ce projet qui sera ouvert à des participants de la Zone Pacifique.

dernière modification le 23/02/2016

haut de la page