Une Nuit blanche sous le signe de l’art, de la mode et de l’innovation [ja]

La ville de Kyoto et l’Institut français du Japon – Kansai donnent rendez-vous le 3 octobre aux amoureux de Kyoto, de la mode et de l’art, pour un programme de découvertes nocturnes de la création contemporaine française et japonaise, dans le cadre de Nuit Blanche Kyoto 2015.

© DR
© DR
Nuit Blanche Kyoto - Manga Museum © DR
Nuit Blanche Kyoto - Manga Museum © DR
Nelly Saunier © Laurent Seroussi
Nelly Saunier © Laurent Seroussi
Monochrome Circus × Micha Derridder © DR
Monochrome Circus × Micha Derridder © DR
Not stuffed animal © Yurina Shiomi
Not stuffed animal © Yurina Shiomi
@KCUA © Chantapitch - Andrea Crews
@KCUA © Chantapitch - Andrea Crews

 
Depuis 2011, l’Institut français du Japon – Kansai et la ville de Kyoto, liée avec Paris par un pacte d’amitié depuis 1958, organisent chaque année « Nuit Blanche » à Kyoto. Cette soirée, inspirée de la grande manifestation parisienne consacrée à l’art contemporain, est devenue en quelques années l’un des évènements majeurs du calendrier culturel de Kyoto.

« Nuit Blanche Kyoto » célèbre et partage la richesse de la création contemporaine, tant française que japonaise, au travers d’évènements en soirée et nocturnes. Ceux-ci s’offrent dans un nombre croissant de lieux de la ville (35 en 2014, 38 en 2015), pour un public plus nombreux chaque année (4 000 visiteurs en 2011, 13 000 en 2014).

L’édition 2015 innove par ailleurs en proposant un programme d’expositions, de rencontres publiques et de performances aux visiteurs sur plus d’un mois, permettant ainsi d’approfondir rencontres et découvertes.

Dans la continuité de l’édition 2014, qui avait pour thème « les pratiques contemporaines des arts traditionnels », cette cinquième édition est consacrée aux liens entre l’art et la mode. Elle aura lieu le 3 octobre - le même jour qu’à Paris qui sera également en pleine « Fashion Week ».

Le programme qui essaime dans les 38 lieux partenaires de la Nuit blanche de Kyoto permet ainsi de mettre en valeur la vivacité des collaborations franco-japonaises et la manière dont elles participent, par leurs expérimentations dans le domaine des arts visuels et des arts de la scène, à la redéfinition des frontières entre l’art et l’artisanat. Elles témoignent également, à quelques semaines de la Conférence de Paris sur le climat, de la formulation de nouveaux rapports à l’autre et au monde. Prélude à l’inauguration de l’année franco-japonaise de l’innovation à laquelle elle apporte une dimension artistique, elle donne lieu à des collaborations dans le domaine des industries créatives et innovantes.

Enfin, la manifestation sera aussi un moment privilégié pour présenter le travail et les collaborations des résidents de la Villa Kujoyama qui fêtera ce soir-là le premier anniversaire de sa réouverture.

Charles-Henri Brosseau
Consul général de France à Kyoto
Directeur de l’Institut français du Japon-Kansai
Isabelle Olivier
Responsable du service artistique
de l’Institut français du Japon-Kansai

Pour en savoir plus :

dernière modification le 05/10/2015

haut de la page