Un an après, les Français se souviennent du 11 mars [ja]

Le 11 mars dernier, le Japon a été frappé par l’un des plus puissants tremblements de terre de son histoire, engendrant un tsunami meurtrier et l’accident nucléaire de Fukushima. Cette catastrophe a affecté tous les Japonais, à commencer par les habitants des provinces du Tohoku, le Nord-Est du Japon, mais a aussi suscité un extraordinaire élan de solidarité à travers le monde.

JPEG - 111.7 ko
L’Ambassade de France présente en ce moment une série de photos résumant l’engagement de notre pays aux côtés du Japon durant l’année écoulée.

Les autorités françaises aux côtés du Japon

Les autorités françaises aux côtés du Japon - JPEGEn ces heures éprouvantes, c’est l’ensemble des Français qui s’est senti proche du peuple japonais. Les plus hautes autorités de l’Etat ont exprimé leur solidarité dès les premières heures et offert l’aide de la France pour faire face à l’urgence humanitaire et à la crise nucléaire. Le Président de la République Nicolas Sarkozy a été le premier chef d’Etat à venir au Japon dès le 31 mars.

La force des liens entre sociétés civiles

La force des liens entre sociétés civiles - JPEGCette catastrophe a révélé la solidarité et fait ressortir la force des liens entre nos deux pays. Les ONG, associations, artistes, collectivités locales et entreprises françaises ainsi que les Français résidant au Japon se sont fortement mobilisés pour venir en aide aux personnes touchées par cette tragédie.

France-Japon : ensemble pour demain

France-Japon : ensemble pour demain - JPEGDepuis ces événements tragiques, la France n’a pas cessé d’être aux côtés du Japon pour soutenir les efforts de reconstruction et nouer de nouveaux partenariats tournés vers l’avenir. C’est le sens du programme « France-Japon : ensemble pour demain » lancé par l’Ambassade de France au Japon pour accompagner le Japon.

dernière modification le 04/03/2016

haut de la page