Syrie - Violences du régime et de Daech [ja]

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (13 avril 2015)

La France condamne les bombardements intenses menés par l’aviation du régime syrien ces derniers jours. À Alep, 35 personnes sont mortes samedi, parmi lesquelles au moins cinq enfants, après qu’une école a été ciblée. À Idlib, les bombardements auraient fait depuis deux semaines plus de 236 victimes. Ces raids quotidiens et indiscriminés font une majorité de victimes civiles. Rien ne saurait les justifier.

La France exprime sa préoccupation à l’égard de la situation humanitaire catastrophique dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk. L’offensive de Daech accroît encore les souffrances de ses habitants. Des milliers de civils y sont assiégés et affamés depuis plus de deux ans et sont victimes des bombardements du régime.

Nous demandons l’arrêt de ces violences qui bafouent les principes les plus élémentaires du droit international humanitaire. Les responsables devront rendre des comptes devant la justice.

La France rappelle également l’urgence d’œuvrer à une solution politique en Syrie, mettant pleinement en œuvre le communiqué de Genève, seule à même de mettre un terme au conflit.

dernière modification le 14/04/2015

haut de la page