Syrie - Réunion en format "E3" [ja]

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu le 4 mars ses homologues allemand et britannique pour évoquer la crise syrienne.

Cette réunion a permis de faire le point sur l’application de l’accord de cessation des hostilités entré en vigueur le 27 février, qui doit être pleinement respecté.

Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI
Photo : B. Chapiron/MAEDI

 
Elle a également été l’occasion d’examiner la situation humanitaire et de rappeler que l’aide doit parvenir sans aucune restriction partout en Syrie, conformément au droit international humanitaire et aux résolutions du conseil de sécurité des Nations unies. Il s’agit pour la France du véritable test de la mise en œuvre de la cessation des hostilités.

Les négociations inter-syriennes sous l’égide des Nations unies ont enfin été évoquées, dans l’objectif de parvenir à une transition politique, conformément à la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies.

dernière modification le 07/03/2016

haut de la page