Séminaire de promotion du système de recherche français auprès des universités japonaises [ja]

Un séminaire de présentation du système de recherche français a été organisé le 21 janvier à l’Ambassade de France à Tokyo par le service scientifique, en partenariat avec l’entreprise Elsevier Japon.

La collaboration internationale est une composante incontournable de l’activité de recherche, dans un contexte de plus en plus globalisé et compétitif. Dans cette optique, le gouvernement japonais a mis récemment en place une politique incitative pour encourager les universités japonaises à développer leurs collaborations avec des acteurs étrangers. Pour répondre à cet objectif, les universités japonaises mettent actuellement en place une véritable stratégie internationale.

Pour fournir à ces universités des informations sur le système de recherche français et les opportunités de collaboration avec les acteurs français, un séminaire a été organisé le 21 janvier à l’Ambassade de France à Tokyo, en partenariat avec l’entreprise Elsevier Japon.

L’entreprise Elsevier a, à cette occasion, présenté son outil SciVal, permettant aux universités d’évaluer les performances des acteurs internationaux de la recherche et d’identifier les meilleurs partenaires potentiels.

Une présentation générale du système de recherche a été réalisée par le service pour la science et la technologie, complétée par une présentation du CNRS, premier organisme de recherche publique en Europe, et de ses unités mixtes internationales au Japon.

Les programmes de soutien pour la collaboration internationale des deux agences de financement de la recherche, JSPS et JST ont également été exposés.
Une jeune chercheuse japonaise a par ailleurs relaté son expérience en France, les difficultés rencontrées ainsi que les bénéfices pour sa carrière.
Plusieurs témoignages d’universités japonaises sur leurs collaboration avec la France ou leurs perspectives de collaboration ont enfin permis de dégager de bonnes pratiques pour développer cette collaboration.

- Contact : Evelyne Etchebehere, Service pour la Science et la Technologie

dernière modification le 23/02/2016

haut de la page