Sécurité des Français de passage au Japon

1. Dispositif mis en place par le ministère des Affaires étrangères et du développement international

Le portail Ariane, créé par le ministère des Affaires étrangères et européennes, permet aux voyageurs français qui le souhaitent de communiquer des données relatives à leurs voyages à l’étranger.

Ces données pourront être exploitées, en cas de crise uniquement, par le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et par les ambassades, afin de contacter les utilisateurs dans l’hypothèse où des opérations de secours seraient organisées**.

L’inscription sur ce site par les voyageurs ne crée aucune obligation d’intervention du MAEE. Celui-ci reste en effet seul juge de la nécessité d’organiser ou non une opération de secours à l’étranger en fonction des circonstances locales.

L’inscription est accessible sur le site Internet France Diplomatie.

2. Dispositif mis en place par l’ambassade de France au Japon

Les Français de passage au Japon qui le souhaitent peuvent directement se faire connaître des services consulaires en laissant leurs coordonnées sur la messagerie suivante :
urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

Ces messages ne feront l’objet d’aucune réponse et seront détruits à l’issue du séjour programmé au Japon - Ils seront systématiquement exploités en cas d’urgence pour retrouver la trace de leur auteur dans une zone touchée par une catastrophe.

A cet effet, ils doivent comprendre les informations suivantes :

  • Nom complet
  • Date d’arrivée au Japon
  • Date départ prévue
  • Numéro, date et lieu de délivrance du passeport
  • Point de contacts utiles au Japon : nom de l’hôtel/particulier, adresse, téléphone (préciser les dates en cas de déplacement circulaire)
  • Personne à prévenir en France : nom/prénom/localité/téléphone)
  • Références du contrat d’assurance voyageur

dernière modification le 31/08/2016

haut de la page