Remise des prix scientifiques de la Fondation contre le cancer Goto-Bourdarie [ja]

Le 21 mai 2014 à la Résidence de France, Paul Bourdarie a remis pour la seconde fois les prix scientifiques de sa fondation à deux chercheurs japonais.

La Fondation Goto-Bourdarie créée par Paul Bourdarie en mémoire de son épouse japonaise

Paul Bourdarie, ingénieur français ayant effectué une grande partie de sa carrière chez Areva, a créé, en avril 2012, une fondation de droit japonais en mémoire de son épouse japonaise, Kiyoko Goto, décédée d’un cancer du poumon en mars 2007 à l’âge de 66 ans : la « Fondation contre le cancer Kiyoko Goto et Paul Bourdarie ».
L’objectif fixé à la fondation est de contribuer à la lutte contre le cancer. Elle entend plus particulièrement honorer des chercheurs japonais qui ont publié des articles scientifiques remarquables dans le domaine des médecines de base et clinique, participant à la lutte contre le cancer, notamment celui du poumon.

Paul Bourdarie a doté sa fondation d’un capital de 500 millions de yens (environ 3,8 M€[1]) avec l’intention de remettre jusqu’à 5 millions de yens (environ 38 000 €) chaque année aux chercheurs japonais sélectionnés par le comité consultatif composé de spécialistes français et japonais du cancer. Ce comité est présidé par le Pr Jun Nakajima du département de chirurgie thoracique de la faculté de médecine de l’Université de Tokyo. Il comprend également le Pr Bertrand Dautzenberg du service de pneumologie de l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris et président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT).

Deuxième cérémonie de remise des prix, deux nouveaux chercheurs japonais récompensés

La première cérémonie de remise de prix de la fondation s’était tenue à la Résidence de France le 22 mai 2013. Un an plus tard, le 21 mai 2014, la Résidence a à nouveau accueilli la fondation pour sa deuxième cérémonie depuis sa création. Une cinquantaine d’invités provenant des mondes de la recherche, de la médecine, de l’administration et des entreprises y participait. Plusieurs journalistes étaient également présents.

Le Prix scientifique Goto-Bourdarie 2014 a été remis aux Drs Makoto MAEMONDO, Directeur médical du Centre du Cancer de Miyagi et Tetsuya MITSUDOMI, professeur de la faculté de médecine de l’université Kinki pour leurs travaux porteurs d’« espoir pour des thérapies ciblés ». Les deux chercheurs sont auteurs d’articles répondant aux critères d’éligibilité du prix et sont donc tous les deux récompensés pour leurs travaux.

JPEG - 183.5 ko
Les lauréats avec M. l’Ambassadeur

Les docteurs Maemondo et Mitsudomi ont conduit indépendamment les études cliniques qui ont permis d’évaluer l’efficacité clinique du Gefinitib, une petite molécule inhibitrice de la tyrosine kinase du récepteur de facteurs de croissance épidermique (EGFR-TKI) pour les patients souffrant de cancer du poumon sans petites cellules. Ils ont tous les deux conclu que les patients avec un cancer du poumon porteurs de mutations sur le gène EGFR survivaient plus longtemps sans progression du cancer s’ils étaient traités avec du Gefitinib à la place des chimiothérapies systémiques conventionnelles basées sur la cisplatine et le docetaxel. Cette découverte change les stratégies thérapeutiques globales pour les patients porteurs de telles mutations et souffrant de cancers du poumon sans petites cellules à un stade avancé.

JPEG - 12.2 ko
M. Maemondo
JPEG - 13.3 ko
M. Mitsudomi

Ces deux chercheurs ont grandement contribué à apporter l’espoir dans la lutte contre le cancer, un exemple pour tous que la Fondation a souhaité encourager.

[1] : taux de change au 22 mai : EUR/YEN = 138

dernière modification le 23/02/2016

haut de la page