Remise de la Légion d’honneur à Mme Susan Buirge, chorégraphe et danseuse [ja]

Mme Susan Buirge, chorégraphe et danseuse, a reçu le 2 décembre 2015, les insignes de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon.

Mme Susan Buirge et M. l'Ambassadeur
Mme Susan Buirge et M. l’Ambassadeur
© Ambassade de France au Japon
Mme Susan Buirge, chorégraphe et danseuse
Mme Susan Buirge, chorégraphe et danseuse
© Ambassade de France au Japon

 
Mme Susan Buirge, américaine naturalisée française après s’être installée à Paris en 1970, fait partie de ces chorégraphes qui ont fait l’histoire de la Nouvelle danse française et qui ont révolutionné le champ chorégraphique.

Née à Minneapolis aux États-Unis elle a, par la suite, résidé près de 40 ans en France, où elle a continué son travail débuté aux États-Unis. Ses nombreux voyages à l’étranger lui ont également permis d’approfondir ses recherches sur les champs de la chorégraphie et sur l’écriture.

Première chorégraphe en 1992 en résidence à la Villa Kujoyama, unique résidence d’artistes française en Asie, elle découvrit au Japon le bugaku, cette danse de cour à la base du Nô, et les kagura, danses agraires, qui inspireront « Le Cycle des Saisons » crée avec sa compagnie « Matoma » et dont les spectacles ont été présentés dans les plus importants festivals français (Avignon, Montpellier Danse). Elle fit par ailleurs le choix, à partir de 2008, de vivre au Japon où elle mettra en place une plateforme pour la danse contemporaine et les danses rituelles de l’Asie.

Chorégraphe de renommée internationale, elle a contribué non seulement au rayonnement international de la danse, mais également au dialogue des arts de la scène d’un point de vue international, et tout particulièrement avec la France.

dernière modification le 15/04/2016

haut de la page