Remise de la Légion d’honneur à M. Yoshiaki Nishino, directeur du Musée de l’Université de Tokyo/Intermédiathèque [ja]

M. Yoshiaki Nishino, directeur du Musée de l’Université de Tokyo / Intermédiathèque, a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur des mains de l’ambassadeur de France au Japon, M. Thierry Dana, le 17 décembre 2015 à l’Intermédiathèque.

M. Yoshiaki Nishino, directeur du Musée de l'Université de Tokyo / Intermédiathèque
M. Yoshiaki Nishino, directeur du Musée de l’Université de Tokyo / Intermédiathèque
MM. Thierry Dana, ambassadeur de France et Yoshiaki Nishino
MM. Thierry Dana, ambassadeur de France et Yoshiaki Nishino

 
Après des études sur l’iconographie chrétienne du Moyen-âge tardif à la Faculté de lettres de l’Université de Tokyo, M. Nishino a été nommé maître de conférence à l’Université de Hirosaki, puis chercheur invité du Centre international de documentation et de recherche du Petit Palais à Avignon sur une mission du ministère japonais de l’Éducation. En 1993, il obtient son doctorat sur des recherches sur la Provence du XVe siècle, qui reçoit l’année suivante le prestigieux Prix Shibusawa-Claudel.

Au printemps 2003, à la demande de la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, M. Nishino travaille à la restauration du triptyque du Buisson ardent de Nicolas Froment à la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence et publie, en 2011, en langue française, le rapport final sous le titre Comité franco-japonais pour la recherche scientifique sur le patrimoine culturel : Le triptyque du Buisson ardent.

Avec l’aide du mécénat d’entreprises privées, M. Nishino fonde, au sein du musée de l’Université de Tokyo, le département de Muséo-technologie (MT) et le département Intermédiathèque (IMT), et ouvre en mars 2013, ce superbe espace dont la programmation ambitieuse associe le patrimoine scientifique à la création artistique contemporaine, croisant des disciplines aussi variées que le théâtre, le cinéma, la musique, la photographie, la mode, la gastronomie, le design et l’art.

Dès l’ouverture du lieu, M. Nishino signe un accord sur le long terme de prêt d’œuvres du Musée du Quai Branly, et y affecte un espace d’exposition afin d’y présenter une à deux fois par an des œuvres issues de sa collection.

dernière modification le 15/04/2016

haut de la page