Remise de la Légion d’honneur à M. Kiyomi Mikuni [ja]

M. Kiyomi Mikuni, chef cuisinier et propriétaire des établissements « Mikuni », a reçu le 18 septembre 2015, les insignes de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon, en présence notamment de Mme Akie Abe, épouse du Premier ministre du Japon.

JPEG - 190.4 ko
M. Kiyomi Mikuni, chef cuisinier et propriétaire des établissements « Mikuni »
© Ambassade de France au Japon

Une vie entièrement dédiée à la cuisine française

Né en 1954 dans la ville de Mashike (Hokkaido), M. Mikuni, a consacré sa vie au rayonnement de la gastronomie française, dès l’âge de 16 ans où il a intégré la cuisine du Grand hôtel de Sapporo puis celle de l’Hôtel impérial de Tokyo, dirigée par le grand chef Nobuo Murakami.

En 1974, il quitte le Japon avec la recommandation du chef des cuisines de l’Hôtel impérial pour prendre la direction des cuisines de l’Ambassade du Japon en Suisse, où il restera 4 ans. M. Mikuni devient alors l’élève du grand chef suisse Frédy Girardet. Dans son restaurant, il poursuit son apprentissage en quête de la perfection et du respect des saveurs, des textures et des produits. Il complète ensuite son expérience en France chez MM. Troisgros et Chapel qui figurent parmi les plus grands chefs français.

En 1983, il rentre au Japon, d’abord au Bistrot de Sakanaza, puis il fait l’acquisition d’une ancienne demeure dans le quartier de Yotsuya dans laquelle il ouvre l’Hôtel de Mikuni. Cette adresse est aujourd’hui devenue l’un des temples de la gastronomie française au Japon, connu pour sa grande cuisine, mais aussi ses grands vins et sa pâtisserie.

Depuis près de 40 ans au service de la France au Japon

JPEG - 92.8 ko
M. l’Ambassadeur et M. Mikuni
© Ambassade de France au Japon

Son nom résonne aujourd’hui au Japon et partout dans le monde comme une référence de la gastronomie française. Il est un ambassadeur incontournable des produits agricoles français et de leur qualité, des savoir-faire de l’art culinaire français et plus largement de l’art de vivre et de la gastronomie française.

Depuis près de 40 ans, M. Mikuni œuvre inlassablement à faire connaitre la cuisine française au Japon et dans le monde entier grâce à l’organisation des Festivals Mikuni, qu’il organise dans les plus prestigieux restaurants et hôtels de la planète. Il initie la démarche dès 1989 à New York puis à Hong Kong, en Australie, au Kenya et même à l’Hôtel Crillon à Paris. Cette initiative rencontre un immense succès. En 1993, le Festival Mikuni du Berkeley à Londres a reçu la visite de la Reine d’Angleterre.

Il œuvre également pour les repas des grandes réunions internationales et les dîners officiels. Ainsi, il a préparé le déjeuner offert par M. Shinzo Abe lors de la visite d’État du Président de la République française, François Hollande en 2013. Son action en faveur de la France a d’ailleurs été reconnue à de nombreuses reprises. Il a été nommé Chevalier dans l’Ordre du Mérite agricole en 2003, puis Officier en 2010.

Un humaniste engagé au service des autres

M. Mikuni a participé et animé des programmes d’éducation au goût des enfants, des actions en faveur d’une production agricole respectueuse des hommes et de l’environnement. Il a aussi participé, avec des chefs français et japonais, à la réception du 14 juillet organisée en 2011, exceptionnellement à Koriyama (Fukushima), en signe de solidarité et d’amitié envers les populations sinistrées du Tohoku.

dernière modification le 30/12/2015

haut de la page