Remise de l’Ordre national du Mérite à M. Kazuaki Kayaba [ja]

M. Kazuaki Kayaba, consul honoraire de France à Niigata, a reçu le 3 février 2017 les insignes d’Officier de l’Ordre national du Mérite des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon.

M. Kazuaki Kayaba, consul honoraire de France à Niigata
M. Kazuaki Kayaba, consul honoraire de France à Niigata
© Ambassade de France au Japon
MM. Kazuaki Kayaba et Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
MM. Kazuaki Kayaba et Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
MM. Kazuaki Kayaba et Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
MM. Kazuaki Kayaba et Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon

 
Né en 1954 à Niigata, M. Kayaba est sorti diplômé en 1978 de l’Université d’Aoyama-gakuin à Tokyo, où il s’est spécialisé en sciences d’administration et de gestion. Il a rejoint en 1984, en tant que directeur, la société familiale Kayaba, fondée en 1953 à Niigata. Depuis 1996, il en est le président, en faisant évoluer les activités de son entreprise, de l’industrie pétrolière au domaine de la formation professionnelle.

Consul honoraire depuis novembre 1998, M. Kayaba a pris en tant que tel une part active et continue à la mise en place des programmes d’échanges entre Niigata, la ville de Nantes, mais aussi avec des universités françaises dont celle de Bordeaux. Avec l’association France-Niigata, il s’est montré particulièrement actif dans l’aide aux artistes et aux étudiants français. Il a en outre contribué à la réalisation, dans sa ville, de « la Folle journée de Niigata », pendant de la célèbre manifestation culturelle nantaise qui a trouvé un bel écho au Japon. Enfin, en parallèle de son activité de médiateur social, il a prouvé sa sensibilité à l’intégration des ressortissants étrangers à Niigata, en proposant des initiatives locales, en lien avec les autorités de la ville.

M. Kayaba a contribué à mieux faire connaitre la France à Niigata, notamment la région des Pays de Loire, et ainsi développer de manière significative les liens d’amitié véritables qui unissent les populations de nos deux pays.

dernière modification le 10/02/2017

haut de la page