Remise de l’Ordre national du Mérite à M. Hideki Toyomatsu [ja]

M. Hideki Toyomatsu, vice-président exécutif de Kansai Electric Power Company (KEPCO), a reçu, le 8 novembre 2016 à la Résidence de France, les insignes de Officier dans l’Ordre national du Mérite des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon.

M. Hideki Toyomatsu, vice-président exécutif de Kansai Electric Power Company (KEPCO)
M. Hideki Toyomatsu, vice-président exécutif de Kansai Electric Power Company (KEPCO)
© Ambassade de France au Japon
M. Hideki Toyomatsu et M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
M. Hideki Toyomatsu et M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
M. Hideki Toyomatsu et M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
M. Hideki Toyomatsu et M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon

 
Ingénieur nucléaire de formation, M. Toyomatsu a passé l’ensemble de sa longue carrière, débutée en 1978 chez KEPCO. Nommé en 2013 au poste qu’il occupe actuellement, ainsi qu’au poste de directeur général opérationnel de la division nucléaire, M. Toyomatsu a largement contribué à faire de l’électricien nucléaire KEPCO l’un des principaux du Japon, puisque son parc nucléaire est constitué de 9 réacteurs, représentant quelques 22% de la capacité nucléaire installée du pays.

Une action forte pour renforcer la pérennité du nucléaire au Japon

L’action de M. Toyomatsu tout au long de sa carrière chez KEPCO aura été marquée par les efforts de ce dernier visant à, d’une part, promouvoir la politique du cycle fermé du combustible, et d’autre part, à améliorer de la sûreté des centrales nucléaires au Japon – deux aspects primordiaux pour assurer la durabilité du nucléaire.

Promotion des relations avec la France

M. Toyomatsu a largement contribué à renforcer les liens de son groupe avec la France, liens qui se sont tissés pour la première fois dans les années 1970 avec un premier contrat en vue de la fourniture d’uranium naturel et des services associés. Sous l’impulsion de M. Toyomatsu, de nombreux échanges se sont alors développés entre KEPCO et les principaux acteurs du nucléaire français, dans le domaine du combustible – KEPCO est devenu un des actionnaires de l’usine de George Besse II, ou de l’exploitation des réacteurs.

M. Toyomatsu se rend régulièrement à Paris, notamment pour les réunions du N20 entre industriels français et japonais du nucléaire.

dernière modification le 18/11/2016

haut de la page