Remise de l’Ordre national du Mérite à Mme Jannick Magne et M. Bruno Leroy [ja]

Mme Jannick Magne, vice-présidente de l’association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji, et M. Bruno Leroy, président de l’Association des Français du Japon, ont reçu le 5 février 2015, les insignes de Chevalier de l’Ordre national du Mérite des mains de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon.

Mme Jannick Magne, vice-présidente de l’association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji

Mme Jannick Magne, vice-présidente de l'association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji
Mme Jannick Magne, vice-présidente de l’association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji
Ambassade de France au Japon
Mme Jannick Magne, vice-présidente de l'association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji
Mme Jannick Magne, vice-présidente de l’association Français du Monde-ADFE (section de Tokyo) et professeur titulaire des universités Kyoritsu et Meiji
Ambassade de France au Japon

Depuis 1979 au Japon, Mme Magne contribue à la promotion de la langue et de la culture françaises au Japon. Professeur titulaire de français langue étrangère et civilisation à l’université Kyoritsu à Tokyo, ainsi qu’à l’université Meiji, et chargée de cours de français langue étrangère dans plusieurs universités, c’est une parfaite linguiste qui anime, avec succès, des émissions de radio et de télévision consacrées à l’enseignement du français sur la chaîne nationale NHK. Elle est aussi l’auteur d’ouvrages écrits publiés au Japon et de cinq pièces, créées pour le groupe de théâtre qu’elle anime, dont deux ont été reprises et publiées sur le manuel de français de la Radio NHK.

Fille de parents entrés dans la résistance active sous l’occupation allemande, Mme Magne est une personne engagée au service constant de la collectivité française. En 1983, elle intègre la section de Tokyo de l’association Français du Monde-ADFE, dont elle est actuellement la vice-présidente. Dans le cadre de ses mandats associatifs, elle participe activement à la vie de l’association ainsi qu’aux commissions consulaires, dont elle est un membre assidu et impliqué. Son dévouement à la collectivité va encore au-delà avec son action au sein de l’Association des familles franco-japonaises au Japon (AFFJJ) où elle apporte sa contribution personnelle, en tant que membre, puis en tant que présidente, aidant à l’intégration sociale des couples et des familles mixtes au Japon.

Avec le même élan, elle participe avec des associations caritatives à Tokyo, aux distributions de repas pour les SDF. Après la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011, elle a effectué, par ses propres moyens, des visites ponctuelles dans cette région, pour y rencontrer les sinistrés, leur porter assistance, mais aussi comprendre et témoigner en leur faveur.

M. Bruno Leroy, président de l’Association des Français du Japon

M. Bruno Leroy, président de l'Association des Français du Japon
M. Bruno Leroy, président de l’Association des Français du Japon
Ambassade de France au Japon
M. Bruno Leroy, président de l'Association des Français du Japon
M. Bruno Leroy, président de l’Association des Français du Japon
Ambassade de France au Japon

Durant sa carrière au sein de la Société générale, M. Leroy a contribué aux intérêts économiques français, par le développement d’investissements japonais en France et celui des actifs de la banque en Asie.

Parallèlement, depuis 1987, il s’investit dans les activités associatives pour la communauté française. Il est ainsi à l’origine du premier club de rugby francophone au Japon. Sous son animation, celui-ci connaît un franc succès, avec plus de 40 joueurs, et il apporte au championnat du Japon, qui recevra la coupe du monde de 2019 et restait jusqu’alors sous une influence exclusivement anglo-saxonne, la culture et la marque du rugby français. L’action de M. Leroy, dans ce domaine, s’est également étendue à la création des « French Asian Barbarians rugby club », entité sportive qui couvre toute l’Asie et dont la vocation est humanitaire, en organisant des tournois dont les recettes vont à des œuvres caritatives.

M. Leroy s’implique également dans l’associatif au service des Français. En 1993, il lance l’Association des Français et Francophones de Corée et en devient le président jusqu’en 1997. Au Japon, il entre en 2010 dans l’Association des Français du Japon et il en prend la présidence en 2012. Sous son impulsion, l’AFJ se dynamise et est présente sur tous les fronts, offrant une palette de services à la communauté française, dont elle est devenue une animatrice majeure. M. Leroy renforce aussi le rôle social de l’association à l’égard des Français démunis et supplée l’aide consulaire. Enfin, l’association est présente dans les actions humanitaires et de solidarité avec un soutien financier pour les victimes de catastrophes naturelles au Japon, soutien reconnu par les autorités locales.

dernière modification le 30/12/2015

haut de la page