Règlement des Bourses du Gouvernement Français - Disciplines Culturelles [ja]

Les Bourses du Gouvernement Français

Le concours des Bourses du Gouvernement Français organisé chaque année par l’Ambassade de France au Japon vise à promouvoir les meilleures formations dans les domaines prioritaires de notre coopération avec le Japon. Ces bourses sont attribuées en concertation avec un jury franco-japonais et constituent un élément important des échanges universitaires entre la France et le Japon.

Les candidats à une bourse culturelle du gouvernement français sont présélectionnés sur dossier. Les meilleurs d’entre eux seront convoqués pour un entretien individuel devant un jury au cours duquel ils devront faire une présentation de leur projet d’études et démontrer la pertinence de leur séjour en France par rapport à ce projet. Au cours de cet oral, leurs capacités de communication et d’intégration dans un environnement universitaire français seront également évaluées afin de s’assurer de la bonne intégration et adaptation de l’étudiant au système d’enseignement français.

Par ailleurs, si la maîtrise de la langue française reste préférée, les candidats ne pouvant s’exprimer qu’en anglais peuvent également se présenter. Pour les candidats à des bourses de niveau licence dans les domaines du droit, sciences politiques, sciences économiques ou management et pour ceux souhaitant suivre un cursus en France en langue anglaise, l’entretien oral pourra, à leur demande, se dérouler en anglais.

Enfin, sous certaines conditions indiquées dans le règlement mis en ligne, il sera possible de passer cet entretien oral par internet.

Afin d’appliquer les instructions du Ministère des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI), la plus grande attention sera portée aux candidats en sciences économiques, gestion, droit, ou sciences politiques.

Cumul avec d’autres bourses

Les candidats pouvant disposer d’un cofinancement auprès des autorités japonaises, associations privées, fondations japonaises ou françaises sont priés de le faire savoir à l’Ambassade. Le cofinancement est possible sous certaines conditions (notamment le montant de l’allocation) et nécessite la validation de l’ambassade.

La bourse attribuée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) ne peut être cumulée ni avec une bourse attribuée par un autre ministère français (contrat doctoral ou allocation de recherche), ni avec une bourse Erasmus +, ni avec une bourse de l’Agence Universitaire de la Francophonie. Si le lauréat choisit de conserver le bénéfice de l’une de ces bourses, la bourse attribuée par le MAEDI sera annulée.

Bourses de niveau licence

Depuis 2009, des bourses ont été mises en place pour les étudiants inscrits en 2ème année ou 3ème année de Gakushi. Ces bourses ne sont proposées que dans les disciplines suivantes : sciences politiques, relations internationales, droit, sciences économiques et gestion. Elles ont pour objectif d’offrir une année d’études en France aux étudiants qui souhaitent s’orienter vers des activités professionnelles liées à ces disciplines. Les bénéficiaires de cette bourse peuvent s’inscrire en licence, en centre universitaire d’études françaises ou dans un cursus enseigné en anglais en France.

L’Ecole Normale Supérieure (ENS) rue d’Ulm, à Paris, s’associe au programme des Bourses du gouvernement français et ouvre ses portes aux deux meilleurs lauréats qui peuvent, sous réserve d’être sélectionnés, être admis comme auditeurs libres. Ils ont ainsi accès aux cours et à la bibliothèque de l’ENS.

JPEG

L’agence Campus France accompagne les candidats dans leur recherche d’une université d’accueil en France et dans les démarches précédant le départ.

PNG

Dès leur présence en France, les lauréats BGF sont invités à s’inscrire sur le site de France alumni et à rejoindre le réseau des anciens étudiants internationaux en France. Ils pourront ainsi bénéficier d’informations et d’offres culturelles qui leur sont tout spécialement dédiées.

FRANCE ALUMNI - PNG

Informations pratiques

A. Montant et durée de la bourse.
Le montant des bourses d’études correspond à une allocation d’entretien de 615 euros par mois pour les niveaux licence et master 1 (taux 1) ou de 767 euros par mois pour les niveaux master 2 et doctorat (taux 2) et une indemnité forfaitaire de 700 euros (versée une seule fois). A ce montant s’ajoute la prise en charge directe de la cotisation sociale du boursier lors de son séjour en France, soit 110 euros par mois (« bourse de couverture sociale »). Ces montants étant susceptibles d’être réévalués, ils sont donnés à titre indicatif.
La durée des bourses d’études est de 10 mois (une année universitaire).

La bourse peut être prolongée de 12 mois pour les étudiants inscrits en M1. Elle peut être prolongée de 12 mois, jusqu’à deux fois, pour les étudiants en doctorat. L’ambassade informera les boursiers de la procédure de prolongation. Les étudiants en licence et en master 2 ne peuvent pas obtenir de prolongation de bourses.
La bourse est prolongée sous le régime de « Bourse de Couverture Sociale (BCS) ».
La BCS permet de bénéficier des avantages du statut de boursier. Également, votre couverture de sécurité sociale continue d’être prise en charge par Campus France pour un montant de 110 euros par mois.

Les frais de voyage aller et retour sont à la charge du boursier.

B. Statut de boursier du gouvernement français.
Ce statut donne droit aux avantages suivants :

  • délivrance facilitée du visa étudiant
  • gratuité des frais d’inscription en université ou prise en charge forfaitaire des frais de formation dans les autres types d’établissement d’enseignement supérieur
  • gratuité des frais d’affiliation au régime Etudiant de la Sécurité Sociale
  • assistance de Campus France pour l’accueil en France et l’hébergement.

Les boursiers ont notamment les obligations suivantes :

  • effectuer les études en France dans l’établissement d’enseignement supérieur choisi au départ, participer assidument aux cours et se présenter aux examens
  • Dans le cas où le cursus prévoit un échange universitaire international, la bourse sera interrompue pendant la période effectuée à l’étranger, sans report possible de la bourse.
  • Le boursier qui effectue un stage conserve le bénéfice de sa bourse uniquement quand il s’agit d’un stage obligatoire qui figure dans la maquette de la formation pour la quelle la bourse lui a été attribuée.
  • tenir l’organisme chargé de la gestion des boursiers en France, Campus France, de tout changement (adresse, absence, obtention d’une autre bourse, réorientation, etc.)

Conditions d’éligibilité à l’ensemble des bourses culturelles

A. Spécialités
1.Langues et lettres (littérature française, traduction et interprétation de conférence, linguistique, didactique du français langue étrangère, sciences de l’éducation, philosophie)
2.Droit
3.Sciences humaines et sociales (histoire, archéologie, géographie, sociologie, anthropologie, démographie, théologie, psychologie, psychanalyse)
4.Arts et culture (management culturel, histoire de l’art, muséologie études cinématographiques et théâtrales, musicologie)
5.Économie et politique (sciences politiques, relations internationales, sciences économiques, gestion, journalisme)

- Bourse en licence
1.Sciences politiques, relations internationales,
2.Droit,
3.Sciences économiques, gestion

B. Limite d’âge :
Être né(e) après le 1er janvier 1987

C. Nationalité :
Être citoyen japonais sans double nationalité.

D. Niveau d’études :
Les bourses sont destinées en priorité à des études en Master 2 et Doctorat ou d’un niveau équivalent. Les candidats doivent être inscrits en 1ère année ou 2ème année de Shûshi ou en Hakushi. L’inscription en spécialité droit, sciences politiques, sciences économiques ou gestion est également ouverte aux étudiants en Gakushi, inscrits en 2ème année ou 3ème année.

E. Connaissance de la langue française :
Les candidats doivent avoir une connaissance du français qui leur permette de suivre les cours et séminaires d’une université française ou de mener à bien des activités de recherche dans leur spécialité.

Il est nécessaire d’être titulaire d’un test français de niveau de langue : TCF, DELF, DALF. Le futsuken n’est pas reconnu en France.

Pour les étudiants envisageant de poursuivre une formation dispensée en anglais, une connaissance minimale en français est requise.

Pour plus d’informations sur le niveau de langue exigé et sur l’évaluation des candidats, merci de vous reporter à ce document : Évaluation du niveau de langue

F. Santé :
Les candidats doivent être en bonne santé physique et mentale.

G. Boursiers BGF
Les boursiers actuels et les anciens boursiers sont éligibles pour l’obtention d’une nouvelle bourse à condition que ce ne soit pas pour le même grade universitaire.

Procédure d’inscription au concours

L’inscription se fait en deux étapes :

1.Inscription en ligne
L’inscription en ligne se fait à l’adresse suivante : Inscription en ligne et consiste à compléter un formulaire.

2.Envoi du dossier de candidature par la poste
Le dossier complet (points A à G ci-dessous) doit être adressé, en 5 exemplaires (un original et 4 copies) par courrier postal à l’adresse suivante, avant le 30 septembre 2016, le cachet de la poste faisant foi :

Service culturel, Ambassade de France au Japon
4-11-44, Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514

Le dossier doit contenir les pièces suivantes :

A. Formulaire de candidature téléchargé sur le site internet de l’ambassade dûment complété et imprimé, avec photo accolée

B. Curriculum scolaire et universitaire (en français ou en anglais, et en japonais).

C. Lettre de recommandation.
Les candidats doivent joindre une lettre de recommandation (avec traduction en français ou en anglais si la lettre originale est en japonais) de la part d’un enseignant/chercheur ayant suivi l’étudiant. Ce document doit être original et rédigé sur papier officiel à en-tête de l’établissement concerné et faire clairement apparaitre la date, le nom, la fonction, ainsi que les coordonnées du signataire.

D. Lettre d’acceptation.
Les candidats en doctorat et en Master 2 doivent fournir une lettre d’acceptation d’un professeur/enseignant chercheur dans l’université d’accueil en France (sans traduction en japonais). Ce document doit être original et rédigé sur papier officiel à en-tête de l’établissement concerné et faire clairement apparaitre la date, le nom, la fonction, ainsi que les coordonnées du signataire. Un délai peut être accordé pour l’envoi de ce document (jusqu’à début décembre 2016).
Pour les candidats en Master 1, une lettre d’acceptation n’est pas nécessaire. En revanche, il est obligatoire de proposer un deuxième choix de Master 1 d’accueil.

E. Un projet de recherche ou d’étude.
Le candidat doit fournir un projet de recherche ou d’étude de 1 à 2 pages en japonais et en français (ou en anglais pour les candidats souhaitant poursuivre des études en anglais en France).

F. Relevé des notes obtenues dans l’enseignement supérieur.
Les candidats doivent fournir les relevés des notes qu’ils ont obtenues dans leur cursus universitaire en japonais et en français (ou en anglais).

G. Photographie d’identité récente
Veuillez coller la photographie d’identité sur le formulaire de candidature une fois imprimé, et non pas sur le formulaire de candidature en ligne.

H. Certificat de langue
Les candidats doivent fournir la copie de leur diplôme de langue (TCF, DELF/DALF pour le français ou TOEIC, TOEFL pour l’anglais) indiquant la note obtenue (le nombre de points).

Informations très importantes :

1.S’inscrire en remplissant toutes les rubriques
2.Cliquer sur « Télécharger la fiche récapitulative » et vérifier que toutes les informations apparaissent.
3.Coller la photo sur la case « photo ».
4.Préparer un dossier original avec la page de garde et les documents dans l’ordre de A à H. La page de garde doit être le document A.
5.Envoyer 5 exemplaires (1 original + 4 copies) par courrier postal à l’adresse ci-dessous : Ambassade de France au Japon, Service Culturel, Bourses du gouvernement français, 4-11-44, Minami Azabu Minato-ku Tokyo 106-8514.

Tout dossier incomplet sera rejeté (sauf mention particulière pour la lettre d’acceptation, qui peut être jointe au dossier jusqu’à début décembre 2016).

Déroulement du concours

A. Centres et dates d’examen :
L’épreuve orale se déroulera mi-décembre 2016, à Tokyo.
Il sera également possible de passer cette épreuve à Kyoto si le nombre de candidats est suffisant.

Pour les candidats qui résident à plus de 500 km d’un de ces centres d’examen, il pourra être envisagé de passer cet entretien à distance par internet. Le jury et l’ambassade de France ne pourront être tenus pour responsables de tout problème de connexion. En cas de problème empêchant le bon déroulement de l’entretien par internet, le candidat devra se présenter à l’ambassade pour l’oral organisé à Tokyo.

B. Nature des entretiens
L’entretien a lieu en français. A la demande du candidat, l’oral peut se dérouler en anglais, uniquement en cas d’inscription dans un cursus en anglais et pour les candidats à une bourse de niveau licence.

Un jury franco-japonais, composé d’experts dans les matières concernées et de représentants de l’ambassade, évalue les candidats selon les critères suivants :

  • la pertinence du projet d’études ou de recherche (thème, problématique) ;
  • le niveau linguistique ;
  • le niveau général et la qualité des travaux déjà entrepris par le candidat ;
  • la motivation personnelle ;
  • l’intégration dans un projet de carrière ;
  • le niveau des recommandations académiques ;
  • capacités de communication et d’intégration dans un environnement universitaire français.

La priorité est donnée aux candidats présentant leur projet en français.

Une distinction sera faite pour les disciplines prioritaires du ministère français des affaires étrangères sous forme de points supplémentaires attribués aux candidats. Cela concerne tout particulièrement la littérature moderne, la littérature contemporaine (auteurs vivants), la philosophie contemporaine, les sciences politiques, les relations internationales, le droit, la gestion et l’économie.

Pour l’entretien devant le jury, les candidats sont invités à préparer une présentation qui servira de support visuel lors de leur audition par le jury. Il est recommandé, mais non obligatoire, que le support visuel soit de type powerpoint ou pdf (par sécurité, préparer une version pdf), d’un maximum de 5 pages, et qui reprenne les thèmes suivants : présentation du candidat (1 page), présentation du sujet de recherche ou d’étude (2 ou 3 pages), présentation des motivations du candidat (1 page). Les candidats souhaitant passer l’entretien par internet devront faire parvenir une version papier de leur présentation avant leur passage à l’oral.

Critères de sélection des candidats aux BGF culturelles :
Critères de sélection

Annonce des résultats

Présélection :

Seuls les candidats retenus seront contactés et invités à se rendre à l’entretien oral. La date et l’heure de passage leur seront communiquées par courrier, avant mi-novembre 2016.

Sélection finale :

Les résultats de l’entretien oral seront communiqués aux candidats par voie postale avant fin janvier 2017. Les candidats sélectionnés devront constituer un dossier de demande de bourse composé des pièces suivantes :
- Certificat de connaissance de la langue française (formulaire fourni)
- Copie des correspondances avec un professeur ou un établissement s’il y a lieu (ou lettre d’acceptation)
- CV en français (ou en anglais)
- Copie du passeport

Ce dossier sera envoyé par l’ambassade à L’Agence Campus France à Paris, qui gère l’accueil des étudiants étrangers en France.

Il reste à la charge des lauréats de bien veiller à effectuer les formalités d’inscription dans l’université en France dans les délais exigés par l’établissement. Le statut de boursier ne permet pas de déroger à cette règle.

Calendrier du concours

25 juin 2016 Ouverture du concours des bourses du gouvernement français 2017
30 septembre 2016 Date limite pour l’envoi des dossiers complets à l’Ambassade par la poste
Mi-novembre 2016 Annonce des résultats aux candidats retenus et envoi des convocations
Mi-décembre 2016 Épreuves orales (la date exacte sera précisée dans la convocation)
Courant janvier 2017 Annonce des résultats
Fin août – septembre 2017 Départ en France

N.B. : Les informations du calendrier et des centres d’examens sont données à titre indicatif et sous réserve de modifications. Les dates, heures et lieux précis des épreuves seront communiqués ultérieurement

Contacts

Ambassade de France au Japon
Service culturel
Pôle Universitaire
4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku
Tokyo 106-8514
Tel : 03-5798-6016
E-mail : bourses.culturelles@ambafrance-jp.org
Service Culturel - Coopération Universitaire (mai 2016)

dernière modification le 22/07/2016

haut de la page