Recueillement en mémoire des victimes des attentats de Paris [ja]

La communauté des Français du Japon et des amis de la France s’est rassemblée en très grand nombre, dimanche 15 novembre, devant la résidence de l’ambassade de France pour un recueillement solennel en mémoire des victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015. De nombreuses personnalités se sont également rendues à l’ambassade de France afin d’exprimer leurs condoléances et leur soutien au peuple français.

L’ambassadeur de France au Japon, M. Thierry Dana, a dit l’indignation que ces actes de barbarie ont suscitée, au Japon comme dans le monde entier, et dont nos compatriotes à Paris ont été les victimes innocentes.

Il a prôné l’attachement aux valeurs de liberté, de tolérance, qui fondent notre République et autour desquelles la communauté française s’est rassemblée, à Tokyo, Paris et ailleurs. Ces valeurs, au mépris de l’obscurantisme criminel qui endeuille notre pays, animeront pour toujours notre nation et continueront de porter la parole de la France dans le monde.

Le secrétaire général et porte-parole du gouvernement japonais, M. Yoshihide Suga, le ministre des Affaires étrangères, M. Fumio Kishida, ainsi que le gouverneur de Tokyo, M. Yoichi Masuzoe, sont venus signer le livre de condoléance mis à disposition à l’ambassade et ont exprimé leur indéfectible soutien au peuple français. MM. Suga et Masuzoe ont participé à la cérémonie d’hommage aux côtés de l’Ambassadeur. De nombreuses personnalités japonaises et du corps diplomatique au Japon les ont suivis.

M. Fumio Kishida, ministre des Affaires étrangères du Japon
M. Fumio Kishida, ministre des Affaires étrangères du Japon
© Ambassade de France au Japon
M. Thierry Dana, ambassadeur de France, et M. Fumio Kishida
M. Thierry Dana, ambassadeur de France, et M. Fumio Kishida
© Ambassade de France au Japon
MM Fumio Kishida et Thierry Dana
MM Fumio Kishida et Thierry Dana
© Ambassade de France au Japon
M. Fumio Kishida, ministre des Affaires étrangères du Japon
M. Fumio Kishida, ministre des Affaires étrangères du Japon
© Ambassade de France au Japon
Message de condoléances de M. Fumio Kishida
Message de condoléances de M. Fumio Kishida
© Ambassade de France au Japon
M. Yoshihide Suga, secrétaire général et porte-parole du gouvernement japonais
M. Yoshihide Suga, secrétaire général et porte-parole du gouvernement japonais
© Ambassade de France au Japon
M. Yoshihide Suga, secrétaire général et porte-parole du gouvernement japonais
M. Yoshihide Suga, secrétaire général et porte-parole du gouvernement japonais
© Ambassade de France au Japon
MM. Yoshihide Suga et Thierry Dana
MM. Yoshihide Suga et Thierry Dana
© Ambassade de France au Japon
M. Thierry Dana, ambassadeur de France, et M. Yoichi Masuzoe, gouverneur de Tokyo
M. Thierry Dana, ambassadeur de France, et M. Yoichi Masuzoe, gouverneur de Tokyo
© Ambassade de France au Japon
M. Yoichi Masuzoe, gouverneur de Tokyo
M. Yoichi Masuzoe, gouverneur de Tokyo
© Ambassade de France au Japon
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
© Ambassade de France au Japon
M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
Minute de silence en hommage des victimes des attentats de Paris
Minute de silence en hommage des victimes des attentats de Paris
© Ambassade de France au Japon
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
© Ambassade de France au Japon
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
© Ambassade de France au Japon
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
MM. Thierry Dana et Yoichi Masuzoe
© Ambassade de France au Japon
Les Français du Japon et les amis de la France sont venus nombreux déposer des gerbes de fleurs en hommage aux victimes
Les Français du Japon et les amis de la France sont venus nombreux déposer des gerbes de fleurs en hommage aux victimes
© Ambassade de France au Japon
M. Akihiro Oohata, député et secrétaire général du groupe d'amitié Japon-France de la Chambre des représentants
M. Akihiro Oohata, député et secrétaire général du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des représentants
© Ambassade de France au Japon
Dr. Hans Carl von Werthern, ambassadeur d'Allemagne au Japon
Dr. Hans Carl von Werthern, ambassadeur d’Allemagne au Japon
© Ambassade de France au Japon
Mme Akiko Santo, sénatrice et présidente du groupe d'amitié Japon-France de la Chambre des conseillers
Mme Akiko Santo, sénatrice et présidente du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des conseillers
© Ambassade de France au Japon
M. Nobuteru Ishihara, député et président du groupe d'amitié Japon-France de la Chambre des représentants
M. Nobuteru Ishihara, député et président du groupe d’amitié Japon-France de la Chambre des représentants
© Ambassade de France au Japon
M. Masaaki Yamazaki, sénateur et président de la Chambre des conseillers
M. Masaaki Yamazaki, sénateur et président de la Chambre des conseillers
© Ambassade de France au Japon
M. Tadamori Oshima, député et président de la Chambre des représentants
M. Tadamori Oshima, député et président de la Chambre des représentants
© Ambassade de France au Japon
M. Sadakazu Tanigaki, députe et secrétaire général du Parti libéral-démocrate
M. Sadakazu Tanigaki, députe et secrétaire général du Parti libéral-démocrate
© Ambassade de France au Japon
M. l'Ambassadeur, M. Kazunori Tanaka, conseiller des affaires internationales du PLD, et M. Sadakazu Tanigaki, secrétaire général du PLD
M. l’Ambassadeur, M. Kazunori Tanaka, conseiller des affaires internationales du PLD, et M. Sadakazu Tanigaki, secrétaire général du PLD
© Ambassade de France au Japon
Mme Aiko Shimajiri, secrétaire d'État chargée d'Okinawa et des Territoires du Nord
Mme Aiko Shimajiri, secrétaire d’État chargée d’Okinawa et des Territoires du Nord
© Ambassade de France au Japon
M. Yukio Hatoyama, ancien Premier ministre du Japon
M. Yukio Hatoyama, ancien Premier ministre du Japon
© Ambassade de France au Japon

Allocution de l’Ambassadeur

Chers Compatriotes,
Chers Amis de la France,

La France a été touchée dans sa chair et dans son cœur par les attentats de Paris. De manière lâche et cruelle, des innocents ont été abattus, ciblés individuellement, les uns après les autres. L’atrocité planifiée, organisée, est un acte de guerre contre notre pays.

Nous pensons aux victimes, à leurs familles endeuillées. Nous pensons aux blessés qui luttent pour la vie. Nous pensons aux forces publiques qui combattent pour la sécurité de tous.

Je sais pouvoir leur exprimer la solidarité de toute la communauté française du Japon. Je sais aussi le soutien que nous manifestent le gouvernement et le peuple japonais. Les messages d’amitié se sont multipliés depuis hier. Ils nous font chaud au cœur.
Merci à vous M. le ministre, M. Yoshihide Suga, qui représentez le gouvernement japonais.

Merci à vous M. le gouverneur, M. Yoichi Masuzoe, qui représentez tous les habitants de la ville de Tokyo.

Votre présence à nos côtés nous est précieuse.

Nous pensons aussi aux guerriers barbares qui ont perpétré ces actes abominables. Nous pensons avec mépris à leur lâcheté. L’effroi de leur action ne doit pas cacher leur inéluctable échec. Toujours, la démocratie a vaincu de la barbarie. Cette fois ne fera pas exception. Parmi les grandes démocraties du Monde, au sein de l’Europe qui s’est construite par le combat pour la liberté, la France saura faire face avec détermination.

Les institutions de la République sont fortes et solides. Les terroristes se trompent s’ils confondent liberté et faiblesse, tolérance et hésitation. Le Président de la République a décrété l’état d’urgence national. L’ensemble des autorités et des forces françaises sont mobilisées pour assurer la sécurité sur notre territoire. Mais la plus grande de nos forces reste celle de l’unité nationale et populaire.

Je garde de la terrible journée d’hier deux images : celle des rescapés de la tuerie, courant pour échapper aux lieux du drame, mais aussi celle de la longue file des Français attendant à l’extérieur des hôpitaux, silencieux, sereins, déterminés, pour offrir leur sang aux blessés. C’est cette image que je vous propose de garder à l’esprit.

Vive la république ! Vive la France !

dernière modification le 24/11/2015

haut de la page