Najat Vallaud-Belkacem se félicite de l’adoption de la déclaration de Kurashiki [ja]

En déplacement officiel au Japon, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de l’adoption, le 15 mai 2016, de la déclaration de Kurashiki lors du G7 Éducation, par les sept états membres (l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni).

Hiroshi Hase, ministre de l’Éducation japonais, avait souhaité placer cette déclaration sous le signe de la solidarité avec la France, touchée par les attentats terroristes du 13 novembre 2015. Initialement proposée par les Japonais, le texte de la déclaration a fait l’objet de négociations entre les États du G7. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Union européenne (UE) y ont par ailleurs apporté leurs contributions.

La déclaration de Kurashiki met l’accent sur trois thèmes chers à la France et à tous les membres du G7 :

  • le rôle de l’éducation dans la lutte contre la radicalisation et le terrorisme ainsi que l’éducation à la citoyenneté,
  • la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes,
  • les nouveaux enjeux liés à la révolution numérique et à l’importance de l’éducation aux médias et à l’information.

Lors des négociations, la France a insisté sur l’importance du rôle de l’éducation dans la lutte contre l’extrémisme, la radicalisation et le terrorisme, ainsi que dans la promotion des valeurs de liberté, démocratie, pluralisme, modération, tolérance, inclusion sociale, non-discrimination, égalité femmes-hommes et citoyenneté. À ce titre, Najat Vallaud-Belkacem a rappelé le rôle crucial des enseignants qui doivent être soutenus et formés pour s’adapter aux enjeux du 21e siècle.

La ministre réaffirme la pertinence du G7 Éducation dans un environnement mondialisé complexe dans lequel l’éducation se doit d’être un rempart contre les inégalités, un vecteur de cohésion sociale et un levier de développement durable. Elle tient à souligner le caractère impératif d’une concertation politique de haut niveau entre pays industrialisés qui, au-delà de leurs spécificités et de leur diversité, sont confrontés aux mêmes défis. La déclaration de Kurashiki, issue d’une concertation riche et fructueuse entre les sept États, met en exergue le rôle de l’éducation pour relever les défis de demain.

G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki
G7 Éducation à Kurashiki

 

dernière modification le 16/05/2016

haut de la page