La société japonaise Ideaquest s’implante à Caen [ja]

Ideaquest Inc, la société japonaise spécialisée dans la surveillance médicalisée des personnes séniles ou des enfants prématurés, a décidé de pénétrer le marché européen à partir de Caen, en Normandie.

Tokyo, 26 mars 2015

Ideaquest a vocation à surveiller les mouvements de la personne dans toutes les conditions, grâce à des capteurs fins disposés de manière à détecter la moindre anomalie : « quelqu’un qui ne bouge plus déclenche une détection immédiate ». L’alarme se déclenche également quand la personne s’agite. L’intelligence du dispositif fait que les capteurs sont conçus pour prendre en compte tout changement suspect. L’entreprise japonaise affiche près de 100 brevets à son actif. « Ils sont les seuls au monde à développer cette technologie » constate Laurent Omnès de la Miriade, l’agence de développement de la région Basse-Normandie. Le programme peut aussi être développé au service du confort des résidents en maison médicalisée.

Une implantation dans le cadre du programme Fast Forward Normandie

À l’origine de cette implantation : le programme d’accélérateur d’entreprises Fast Forward Normandie (FFWD Normandie) lancé en Normandie en octobre 2014 et piloté par Miriade, l’Agence de développement régional. L’objectif du programme étant d’offrir un accompagnement intensif et des possibilités de financement à des « entreprises à fort potentiel », et leur faire passer plus rapidement une étape de développement quel que soit leur secteur d’activité. Ce programme s’adresse aussi bien aux entreprises françaises qu’étrangères. Ces dernières bénéficient alors de tout ce dont une entreprise a besoin pour démarrer son activité dans notre pays (création d’entité légale, intégration dans l’écosystème, etc.).

Dans ce cadre, Ideaquest a été une des entreprises à fort potentiel sélectionnées pour intégrer ce programme. Les huit sociétés sélectionnées (il y avait cinquante candidats et seize présélectionnés) recevront chacune un appui financier de la part des partenaires de FFWD Normandie. Elles bénéficieront d’un programme de coaching juridique, mais également du coaching financier, règlementaire, commercial et de management, nécessaire à la pénétration du marché européen. De plus, pendant six mois, les lauréats sont hébergés gratuitement dans des locaux fournis par la Miriade, sur le campus technologique de Caen-Colombelles.

La France, un environnement favorable pour les start-ups/TPE

Cette décision d’investissement confirme l’attractivité de la France pour l’implantation des start-ups et TPE. En 2014, La France a compté le plus grand nombre de création d’entreprises dans toute l’Europe et les structures existantes facilitent ces démarches : par exemple, La Halle Freyssinet, plus grand incubateur numérique du monde, comptera plus de 1,000 startup en 2016 et il existe plus de 50 programmes d’accélérateurs privés dans les différentes « métropoles French Tech ».

Au niveau national, la France a fait des start-up une priorité par le biais d’une politique cohésive (40 mesures). Celles-ci incluent notamment le maintien de toutes les mesures fiscales soutenant l’innovation, le « Visa Entrepreneur », une loi sur la finance participative permettant aux start-up de lever jusqu’à 1 M€, etc…
Par ailleurs, depuis plusieurs années, Le Gouvernement français a simplifié les procédures administratives et législatives ainsi que les normes réglementaires. Ce qui allège la comptabilité fiscale et les obligations de publications pour les PME et les microentreprises.

Des dispositifs publics réactifs

Début octobre 2014, le bureau de Tokyo de Business France Invest (anciennement AFII) a repéré ce projet en mettant en relation Miriade avec M. Mitsuhiro Sakamoto, président d’Ideaquest et c’est donc à cette occasion que la société japonaise a pris connaissance pour la première fois du programme FFWD Normandie dédié aux PMEs innovantes. Suite à cet entretien, l’entreprise a donc décidé de postuler à ce programme avant de se voir être sélectionnée seulement quelques mois plus tard et ainsi commencer son aventure européenne.

Cette approche s’est donc avérée être très efficace pour Ideaquest car l’entreprise ne disposant pas encore de ressources suffisantes pour se développer par elle-même hors des frontières japonaises, ce programme va lui permettre d’accélérer l’internationalisation de ses activités.

- Communiqué de presse de Business France – Département Invest (PDF - 59 ko)

dernière modification le 02/04/2015

haut de la page