La 2e édition du Festival International du Film d’Hiroshima aux couleurs de la France [ja]

Avec 40 films français au programme, le cinéma français sera très représenté au Festival International du Film de Hiroshima qui se tiendra du 20 au 23 novembre.

La chute de la maison Usher de Jean Epstein
La chute de la maison Usher de Jean Epstein
© Cinémathèque française
Les milles et une nuits de Miguel Gomes
Les milles et une nuits de Miguel Gomes
© Match Factory

 

Collaboration avec la Cinémathèque française

En collaboration avec la Cinémathèque française, des films restaurés des frères Lumière seront présentées à la Cinémathèque de Hiroshima.
 
 

Une importante délégation française :

- Damien Manivel : Réalisateur.
- Jacky Goldberg : Réalisateur – Critique de cinéma.
- Daphné Hérétakis : Documentariste.
- Maureen Fazendeiro : Réalisatrice.
- Armel Hostiou : Réalisateur.
- Jasmina Sijercic : Productrice – Actrice.
- Jean-François Rauger – Directeur de programmation de la Cinémathèque française.
- Philippe Azoury : Journaliste – Critique de cinéma.
- Amaury Augé : Chargé de diffusion pour l’Association des cinéastes indépendants (ACID).
 
 

Ciné-concert pour l’inauguration du Festival

Trois films français muets et restaurés seront présentés lors de l’inauguration du Festival le vendredi 20 novembre. Ces projections seront accompagnés par le pianiste, Mie Yamashita.

  • « Le métro » de Georges Franju & Henri Langlois,
  • « Cinémathèque française » de Jean Vautrin
  • « La chute de la maison Usher » de Jean Epstein
     
     

À cette occasion, il sera aussi annoncé un accord d’appui à la programmation d’une durée de 5 ans avec le Festival International du film de Hiroshima en présence de Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française.

dernière modification le 24/11/2015

haut de la page