Message de l’Ambassadeur à l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort [ja]

À l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort, l’Ambassadeur de France au Japon, M. Thierry Dana, rappelle la position de la France en faveur de l’abolition de la peine de mort partout dans le monde, y compris au Japon.

En 2016, seuls 20 pays dans le monde, continuent à exécuter des condamnés. Parmi eux, se trouve le Japon. Pourtant, 102 pays ont aboli la peine capitale et plus de 50 ne l’appliquent plus dans les faits. Il existe un puissant mouvement international favorable à la disparition de cette pratique inhumaine et inutile. La France et ses partenaires de l’Union européenne appellent depuis de nombreuses années à un moratoire sur les exécutions au Japon. Au travers de cet appel, nous encourageons aussi l’émergence d’un plus grand débat dans la société japonaise.

Je me félicite à cet égard de la déclaration de la fédération des avocats japonais appelant à une abolition d’ici 2020. La peine de mort est une question morale, mais pas seulement. Il est également indispensable de s’interroger sur son utilité, tout en gardant à l’esprit qu’aucun système pénal n’est infaillible et qu’il existe toujours un risque d’erreur judiciaire.

Thierry Dana
Ambassadeur de France au Japon

JPEG

Voir aussi :

dernière modification le 13/10/2016

haut de la page