Jean-Pierre Sauvage, prix Nobel de chimie 2016 [ja]

Communiqué de la présidence de la République (5 octobre 2016)

Le Président de la République adresse à Jean-Pierre Sauvage ses félicitations chaleureuses.

Lauréat du prix Nobel de Chimie, conjointement avec le britannique J. Fraser Stoddart et le néerlandais Bernard L. Feringa, Jean-Pierre Sauvage voit ses travaux sur les machines moléculaires distingués par la plus haute récompense.

L’attribution de ce prix Nobel est une marque de reconnaissance de l’excellence de la recherche française et européenne.

Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon (5 octobre 2016)

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, félicitent chaleureusement Jean-Pierre Sauvage qui, aux côtés du britannique J. Fraser Stoddart et du néerlandais, Bernard L. Feringa, a reçu ce jour le prix Nobel de chimie.

Jean-Pierre Sauvage, directeur de recherche émérite au C.N.R.S. et professeur émérite à l’Université de Strasbourg, a été récompensé pour ses travaux sur la conception de machines moléculaires. C’est dans les années 80 que Jean-Pierre Sauvage a établi ce nouveau domaine de recherche. Il a pu mettre au point des méthodes de synthèse de molécules avec des degrés de liberté qui permettent d’en faire des interrupteurs et moteurs de taille moléculaire. À terme ces découvertes permettront la création de nouveaux dispositifs mécaniques d’une dimension égale au millième du diamètre d’un cheveu.

Ce prix Nobel vient reconnaître une nouvelle fois l’excellence de la recherche française, de ses laboratoires, de ses organismes et de ses universités. Avec plus de 60 prix Nobel, la France reste la 4e nation dont la qualité de la recherche est ainsi reconnue.

dernière modification le 06/10/2016

haut de la page