Haïti - Aide humanitaire française suite au passage du cyclone Matthew [ja]

À la suite du passage de l’ouragan Matthew et à la demande des autorités haïtiennes, la France s’est immédiatement mobilisée. L’aide humanitaire française, fournie par le gouvernement et les ONG et coordonnée par le centre de crise et de soutien du ministère des affaires étrangères et du développement international, arrive en Haïti et commence à être déployée dans les régions les plus sinistrées.

12 octobre 2016

L’aide publique française (ministères des affaires étrangères, de la santé et de l’intérieur) représente la moitié de celle apportée par les pays de l’Union européenne. Elle comprend plusieurs dizaines de tonnes de matériel de première urgence, des médicaments et des équipements d’assainissement d’eau et est acheminée par du personnel à même de le faire fonctionner. La valeur de cette aide s’élève à 814 000 €. En outre, une aide alimentaire de 150 000 € s’ajoutera aux 500 000 € d’aide alimentaire française à la population d’Haïti au titre de l’année 2016. D’ores et déjà, les sommes débloquées par la France représentent plus d’un million d’euros.

Cette mobilisation, à laquelle viennent s’ajouter les contributions de cinq ONG transportées dans un avion affrété par notre centre de crise et de soutien ainsi que celles des fondations partenaires de notre action humanitaire, constitue une première réponse aux demandes des autorités haïtiennes.

La France répond à l’appel à l’aide humanitaire lancé par les autorités haïtiennes

JPEG

Diaporama : équipes de sapeurs sauveteurs de la sécurité civile française déployées vers Haïti pour venir en aide aux populations touchées par l’ouragan Matthew

© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler
© MAEDI / Dominique Schnetzler

 
Voir aussi :

dernière modification le 13/10/2016

haut de la page