La France au Japon Ambassade de France à Tokyo
fontsizeup fontsizedown

 français    日本語  
Accueil » Actualités » Archives » France - Monde » Présidence française du G20 et du G8

G8 : le Partenariat Mondial contre la prolifération des armes de déstruction massive et des matières connexes (PMG8) [ ja ]

En 2002, lors du Sommet de Kananaskis au Canada, les Etats du G8 ont décidé de lancer un « Partenariat Mondial contre la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes », afin de répondre, sur dix ans, à la menace de détournement par un groupe terroriste.

D’abord centré sur la Russie et l’ex Union Soviétique, le Partenariat s’est peu à peu élargi au monde entier. Cette initiative de coopération internationale rassemble aujourd’hui 23 Etats, tous unis dans le but commun de promouvoir la non-prolifération, le désarmement, la lutte contre le terrorisme et la sureté nucléaire, biologique et chimique.

Grâce au Partenariat mondial du G8, plus de 180 sous-marins nucléaires soviétiques ont déjà été démantelés, des milliers de tonnes d’armes chimiques détruites et des milliers de sources radioactives mises en sécurité. Les pays du G8, avec l’aide de quatorze autres Etats, sont parvenus à surmonter le défi posé par la gestion de l’héritage proliférant de la guerre froide, et ont durablement œuvré au renforcement de la sécurité internationale, à l’amélioration des conditions environnementales de régions comme l’océan arctique où la biodiversité pouvait être menacée, et à la diminution du risque terroriste.

La France s’est notamment illustrée dans la mise en sécurité des matières hautement radioactives (combustibles, déchets et sources), notamment issues du démantèlement des sous marins nucléaires et des opérations associées (chantiers navals, anciennes bases), ainsi que dans des projets dans les domaines de la sécurité chimique et biologique.

Un groupe d’experts du G8 sur le Partenariat mondial (Global Partnership Working Group) se réunit régulièrement et rend compte, dans son rapport annuel au G8, des progrès réalisés dans la mise en œuvre de cette initiative. Ces rapports annuels sont publiés à l’occasion des sommets du G8.

En 2011, la France entend mettre à profit sa présidence pour approfondir la réflexion actuellement en cours qui vise à déterminer l’avenir du Partenariat Mondial après son échéance en 2012 et pour proposer de nouveaux objectifs en matière de coopération pour lutter contre la prolifération des armes de destruction massive.

La France souhaite que le Partenariat Mondial évolue pour faire face aux nouveaux enjeux de prolifération du XXIe siècle. Elle a donc proposé à ses partenaires de concentrer à l’avenir leurs efforts dans la promotion du développement responsable des technologies et des savoirs sensibles.

Pour aller plus loin :
- France/CEA
- Union Européenne
- Canada
- Etats-Unis


dernière modification le 9 mars 2011

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS