Disparition de l’artiste Jean-Luc Vilmouth, professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris [ja]

C’est avec une très grande émotion et une infinie tristesse que l’Institut français du Japon a appris le décès de l’artiste Jean-Luc Vilmouth, professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

JPEG

Depuis sa première exposition en 1983 à la Kanransha Gallery de Tokyo, son travail lui avait régulièrement donné l’occasion de revenir au Japon. Résident à la Villa Kujoyama en 1997, il n’avait jamais vraiment quitté ce pays qu’il aimait tant.

Cette année encore, il avait présenté ses œuvres dans le cadre de plusieurs expositions dans l’archipel : Café Little Boy à Parasophia, festival international des cultures contemporaines de Kyoto, NATURE AND ME-Eleven Dreams- à la triennale d’art d’Echigo-Tsumari et Times Science à Hiroshima Art Document. Le 14 mai dernier, il intervenait aussi à l’Institut français du Japon/Tokyo pour présenter son projet Lunch Time, réalisé dans le Tohoku avec les rescapés du 11 mars 2011.

En ces moments douloureux, l’Institut français du Japon adresse ses condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches, et rend hommage à l’artiste talentueux et inventif, à l’homme simple et généreux que fut Jean-Luc Vilmouth.
 
 

dernière modification le 15/04/2016

haut de la page