Disparition d’Umberto Eco [ja]

Déclaration de Jean-Marc Ayrault (20 février 2016)

C’est avec une grande tristesse et le sentiment d’une immense perte que j’ai appris la disparition d’Umberto Eco.

Tout au long de sa vie et au fil de son œuvre immense, Umberto Eco a incarné et perpétué le génie de l’Europe, du métissage des cultures, du dialogue entre les langues et les civilisations et du croisement des époques. Dans cet esprit, Umberto Eco disait que la langue de l’Europe était la traduction et, tout au long de sa vie, il a été un infatigable passeur et un interprète de talent.

À chacun d’entre nous, désormais, de faire vivre les enseignements et l’héritage d’Umberto Eco.

dernière modification le 22/02/2016

haut de la page