Digital Choc 2016 – Futurama – [ja]

En 2016, à l’occasion de l’année franco-japonaise de l’innovation, Digital Choc, le festival franco-japonais des arts numériques et des nouvelles images, fête ses 5 ans. Grâce au soutien de ses partenaires et à sa notoriété désormais bien installée, le festival sera cette année encore un moment de rayonnement des échanges franco-japonais.

DIGITAL CHOC 2016 – FUTURAMA –
DIGITAL CHOC 2016 – FUTURAMA –
Yoichi Ochiai, looking glass “time”
Yoichi Ochiai, looking glass “time”
David Benqué, Semicopia
David Benqué, Semicopia

 
Pour l’occasion, Digital Choc nous invite donc à jouer avec le temps et à démonter joyeusement nos visions de l’avenir.

En effet, le festival met cette année l’accent sur la manière dont des artistes, des chercheurs ou des ingénieurs interrogent nos visions du futur et nos fantasmes sur l’avenir que nous réservent les nouvelles technologies.

À l’Institut français de Tokyo, David Benqué nous fera imaginer les divers avenirs possibles de l’humanité, tandis que Yoichi Ochiai nous fera jouer avec notre vision même du temps. L’Institut accueillera un week-end entier le festival BIO-FICTION, qui proposera courts-métrages de fictions entre art et sciences, avec une série de rencontres autour de la science-fiction et des bio-technologies.

Les performances d’Alex Augier et de 1024 Architecture, nous ferons voyager alternativement dans des nuages de visualisation de données numériques et dans les ruines futures de notre civilisation. Ces deux artistes seront également à l’honneur à la Tour Mori, dans le cadre de Media Ambition Tokyo, avec des installations d’apparence anodine mais qui jouent sur le trouble de notre perception et de nos sensations.

Nous retracerons également le parcours de l’œuvre de Masaki Fujihata, grande figure des arts numériques au Japon, à l’occasion d’une rencontre autour de la sortie d’une monographie en français et en japonais.

Nous tenons donc à remercier ici tous les partenaires du festival et les principaux acteurs des arts numériques au Japon – Japan Media Arts Festival, Media Ambition Tokyo, AMIT (Art, Media & I, Tokyo) – ainsi que le festival Scopitone, à Nantes, avec lequel l’Institut français du Japon collabore pour l’organisation du second Prix Digital Choc, qui permettra à un jeune artiste japonais de présenter son travail en France en septembre prochain !

Grâce à eux, Digital Choc peut continuer à proposer une programmation exigeante et populaire et constituer une plate-forme mettant en valeur les collaborations et les projets franco-japonais dans ce domaine.

Samson Sylvain
Responsable de la programmation de Digital Choc
Responsable du service artistique
Institut français du Japon - Tokyo


Samson Sylvain - JPEG

Programme :

Programme - JPEG

dernière modification le 05/02/2016

haut de la page