Deux Français lauréats du prix Praemium Imperiale [ja]

La cérémonie de remise du prestigieux prix Praemium Imperiale, qui récompense chaque année des artistes de renommée internationale, s’est tenue le 21 octobre 2015 au Meiji Kinenkan à Tokyo, en présence de son Altesse impériale le Prince Hitachi.

© Praemium Imperiale - JPEG

Cette année, côté français, ce sont l’architecte Dominique Perrault et la ballerine Sylvie Guillem, qui ont reçu cette haute distinction dans leur catégorie respective. Cette récompense est le symbole de la densité et de la richesse de la relation culturelle franco-japonaise.

Dominique Perrault et Sylvie Guillem, bon connaisseurs du Japon, ont ainsi rejoint la liste déjà très impressionnante des artistes français récompensés préalablement : les plasticiens Daniel Buren, Pierre Soulages, Balthus, Christian Boltanski, Niki de Saint Phalle, César Baldaccini, Martial Raysse, l’architecte Jean Nouvel, le compositeur Henri Dutilleux, le chef d’orchestre Pierre Boulez ou dans la catégorie théâtre-cinéma Jean-Luc Godard, Maurice Béjart et Marcel Carné.

Fondé en 1988, le Praemium Imperiale est décerné chaque année par la Japan Art Association à 5 artistes dont l’œuvre présente une importance majeure sur la scène internationale dans les disciplines suivantes : peinture, sculpture, architecture, musique et théâtre-cinéma.

Cette année, les lauréats sont le peintre japonais Tadanori Yokoo, le sculpteur allemand Wolfgang Laib, l’architecte français Dominique Perrault, la pianiste japonaise Mitsuko Uchida et la danseuse française Sylvie Guillem.

La cérémonie de remise des prix a été suivit, le 22 octobre, d’une conférence commémorative par Dominique Perrault.

Dominique Perrault

Dominique Perrault - JPEGNé en 1953 à Clermont-Ferrand (Auvergne), Dominique Perrault s’est distingué pour son design immersif qui consiste à construire en harmonie avec le paysage et son histoire.

Depuis 1989, Dominique Perrault a remporté de nombreuses compétitions et prix internationaux. Ses architectures sont présentes dans le monde entier. Plus récemment il aura travaillé sur la Fukoku Tower à Osaka, le Arganzuela Footbridge à Madrid et le Albi Grand Theater en France.
 
 
 
 

Vidéo officielle : Dominique Perrault, lauréat du Praemium Imperiale 2015

Sylvie Guillem

Sylvie Guillem - JPEGNée en 1965 à Paris, Sylvie Guillem est considérée comme l’une des plus grandes ballerines au monde.

Sa recherche dans la danse d’une approche d’avantage « orientée vers l’audience » l’a conduite à développer un style basé sur sa propre sensibilité esthétique.

D’abord gymnaste puis danseuse étoile, Sylvie Guillem se concentre aujourd’hui sur la danse contemporaine et collabore avec de grands chorégraphes tels que Béjart, Maliphant et Ek.

Son répertoire comporte les classiques Le lac des Cygnes, Don Quichotte et Giselle.

Vidéo officielle : Sylvie Guillem, lauréat du Praemium Imperiale 2015

dernière modification le 05/11/2015

haut de la page