Déplacement au Japon de Thierry Mandon : coopération, innovation et diversification de la coopération universitaire [ja]

Le déplacement du Premier ministre au Japon, auquel participait Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a placé au premier plan la coopération académique : participation au Forum Science and Technology in society (STS Forum) de Kyoto, lancement de l’année franco-japonaise de l’innovation et inauguration de la French Tech Tokyo.

JPEGParis, le 7 octobre 2015

Plusieurs accords de coopération scientifique ont été signés, à l’occasion de la visite : Accord de recherche contre le Virus Ebola entre l’IINSERM et St Luke’s International University, accord entre le C.N.R.S. et l’Université de Kyoto sur l’innovation et la valorisation de la recherche, accord de coopération entre le CNESet la JAXA.

Thierry Mandon qui accompagnait le Premier ministre a pu participer aux travaux du S.T.S. Forum avec l’ensemble des ministres présents et y a rencontré ses homologues japonais M. Shimomura et M. Yamaguchi pour deux entretiens fructueux qui ont ouvert de nouvelles pistes pour la coopération en innovation et la diversification de la coopération universitaire.

À Tokyo, Thierry Mandon a pu participer à l’inauguration de l’Année de l’innovation franco-japonaise au Miraikan, Musée national des sciences émergentes et de l’innovation, visité les stands des organismes de recherche français présents (C.N.R.S., CNES, C.E.A., C.E.A. TECH) et participé à l’inauguration de la French Tech Tokyo.

Notre coopération scientifique, déjà très riche, avec le Japon offre des perspectives de renforcement et d’actualisation très porteuses : signature prochaine d’un accord entre le C.N.R.S. et la Japan Science and Technology agency pour l’accueil par le C.N.R.S. du secretariat de Concert Japan, création d’une nouvelle unité mixte de recherche entre le C.N.R.S., l’Université de Lyon et Tohoku University dans le domaine des matériaux sous conditions extrêmes, renforcement de la coopération entre l’INSERM et l’Agence japonaise de recherche médicale AMED.

dernière modification le 09/10/2015

haut de la page