Débat d’idées franco-japonais : Quelle politique migratoire pour le Japon ? [ja]

L’Ambassade France / Institut français du Japon organise le 29 juin 2016, de 15h30 à 18h, en partenariat avec l’Université de Sophia et le quotidien Asahi, un débat franco-japonais sur les apports économiques de l’immigration, dans lequel sera questionnée la stratégie d’assouplissement de la politique migratoire japonaise.

Débat d'idées franco-japonais : Quelle politique migratoire pour le Japon ? - JPEGAvec deux millions d’immigrés (1.6% de la population), majoritairement d’origine chinoise, coréenne et brésilienne, le Japon constitue l’un des pays du monde les plus fermés à l’immigration : seuls le Mexique et la Corée du sud affichent un pourcentage inférieur. Cette politique migratoire restrictive – qui concerne également le droit d’asile : Tokyo a accordé le statut de réfugié à 11 personnes en 2014 pour 5000 demandes – fait aujourd’hui l’objet de contestations croissantes, émanant aussi bien des grands syndicats patronaux que d’une grande majorité d’économistes japonais.

Pour ces derniers, le recours à l’immigration demeure en effet la seule solution pour lutter contre les effets du vieillissement de la population, parmi lesquels la diminution de la population active et le manque croissant de main d’œuvre (par exemple, 41% des entreprises du bâtiment manquent d’ouvriers et notamment de jeunes ouvriers), l’accroissement considérable des besoins de services aux personnes âgées (évalués à 1 million d’employés d’ici 2025) et l’explosion des déficits sociaux (dépenses de retraite et santé) générés par les distorsions de la pyramide des âges.

Cette situation, déjà considérée comme préoccupante par de nombreux observateurs, risque de s’aggraver dans les prochaines décennies : les études démographiques prévoient un effondrement de la population japonaise de 128 à 86 millions d’habitants d’ici 2060 et un passage de la proportion de plus de 65 ans dans la population de 25 à 40% des Japonais.

L’économie japonaise peut-elle se passer d’une ouverture à l’immigration ? Sur quels principes une politique migratoire plus ambitieuse pourrait-elle être définie ? Quels sont les apports de l’immigration pour la France et l’Europe ? Quels sont les apports culturels de la diversité ?

Ces question seront débattues dans le cadre d’un échange modéré par M. Hirohito Ono, du quotidien Asahi, qui associera M. Hervé Le Bras, professeur à l’Institut National d’Études Démographiques (INED), M. Xavier Chojnicki, professeur à l’Université de Lille, Mme Miki Sugimura, Vice-présidente de l’Université Sophia, M. Yu Korekawa, chercheur au National Institute of Population and Social Security Research et M. Toshihiro Menju, conseiller au Centre japonais pour les échanges internationaux.
 
En espérant vous accueillir nombreux !

Vincent Mano
Responsable du pôle débat d’idées,
Ambassade de France / Institut français du Japon

 
 
Informations / inscription en ligne : Institut français du Japon

Télécharger le programme (pdf) ici

dernière modification le 27/06/2016

haut de la page