Convocation de Jane D. Hartley, ambassadrice des États-Unis en France [ja]

Suite aux révélations de Wikileaks sur l’écoute des hauts responsables français, Laurent Fabius a convoqué Jane D. Hartley, ambassadrice des États-Unis en France.

Déclaration de Laurent Fabius (24 juin 2015)

Il s’est exprimé après son entretien avec l’ambassadrice des Etats-Unis en France :

- États-Unis - Écoutes téléphoniques de la NSA - Déclaration de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 24/06/2015)

"J’ai convoqué l’ambassadrice des États-Unis en France pour lui dire ceci : les révélations qui ont été faites, publiées dans les journaux, montrent des pratiques inacceptables. Il est inacceptable que trois présidents de la République, M. Jacques Chirac, M. Nicolas Sarkozy, M. François Hollande, aient été écoutés y compris dans leurs conversations privées. Ceci est inacceptable venant en plus d’un pays allié et ami comme les États-Unis."

- États-Unis - Écoutes téléphoniques de la NSA - Propos à la presse de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 24/06/2015)

"Il n’est pas question d’accepter que les présidents de la République - trois présidents de la République successivement - soient écoutés, y compris dans leurs conversations privées ; chacun peut le comprendre."

dernière modification le 26/06/2015

haut de la page