Conférence « Innovations et transition énergétique par le photovoltaïque en France et au Japon » [ja]

La conférence « Innovations et transition énergétique par le photovoltaïque en France et au Japon » sera organisée le 10 novembre 2015 à l’ambassade de France à Tokyo.

PNG - 733.3 ko
Présentation des innovations portées par NextPV en matière de déploiement d’énergie photovoltaïque à MM. Manuel Valls et Emmanuel Macron, en présence de M. Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon et de M. Alain Fuchs, président du CNRS
CNRS/Bureau de Tokyo

La transition énergétique est largement lancée au plan international, avec un développement déjà très significatif des énergies renouvelables et offre de fantastiques opportunités pour développer des innovations à la mesure des besoins. Elle s’appuie notamment sur le développement de secteurs technologiques tels que le solaire, les télécoms et l’aérospatial.

C’est la convergence de ces secteurs que se propose d’explorer un groupe d’experts français et japonais issus de l’industrie et du monde académique, accueillis par l’ambassade de France le 10 novembre 2015, à l’initiative de NextPV, un laboratoire associé franco-japonais entre le CNRS, l’Université de Bordeaux et le RCAST de l’Université de Tokyo.

Le solaire est l’énergie propre la plus abondante sur terre. Malgré des réductions de coût spectaculaires ces dernières années qui lui ont permis de rejoindre les prix de production de la plupart des autres énergies, elle reste plus chère que le charbon, en partie à cause des coûts d’installation. En outre, cette énergie est variable et n’est pas toujours disponible à la demande. Le photovoltaïque, qui occupe une surface non négligeable lorsqu’il est mis en œuvre dans des centrales de type « fermes solaires », pourra-t-il continuer à se déployer à l’échelle du TW comme il a pu le faire à celle du GW ?

Au-dessus des nuages, partout sur le globe, l’énergie solaire y est à la fois parfaitement prédictible et 5 fois plus abondante qu’au sol. Pour des raisons liées à l’essor des technologies de l’information et de la communication, se développent des aérostats stratosphériques servant de relais télécom et qui pourraient également servir de stations de production d’énergie facilement déployables. Ces aérostats utilisent un gaz porteur qui peut être de l’hydrogène, justement un vecteur énergétique important permettant le stockage de l’électricité, et particulièrement pertinent dans le secteur de la mobilité.

Ce sont ces synergies qui seront discutées lors de cette rencontre, qui est par ailleurs inscrite dans le cadre de l’Année de l’innovation franco-japonaise et de la COP21.

Organisateurs : NextPV, ambassade de France au Japon
Lieu : ambassade de France au Japon
Date : mardi 10 novembre, de 15h30 à 18h00

Informations et inscription : jf-guillemoles[at]liapv.rcast.u-tokyo.ac.jp
* Remplacer [at] par @ dans l’adresse avant d’envoyer votre message.

JPEG

dernière modification le 23/02/2016

haut de la page