Colombo de porc [ja]

JPEG
Importé par les engagés indiens au XIXe siècle après l’abolition de l’esclavage, le colombo, mélange d’épices proche du curry, constitue un élément traditionnel des gastronomie antillaise et guyanaise.

Pour 4 personnes :

  • 1kg de viande de porc en morceaux
  • 1/2 citron vert
  • 1 oignon
  • 1 bouquet garni
  • 2 gousses d’ail
  • 70g de poudre à colombo
  • 2 carottes
  • 1 courgette
  • 1 grosse pomme de terre
  • 1 feuille de bois d’inde
  • 1 piment antillais (habanero), selon votre préférence
  • De l’huile neutre
  • Sel et poivre
  1. Après avoir mélangé de 2 CàS d’huile, le jus du demi-citron, l’oignon finement émincé, les deux gousses d’ail et la feuille de bois d’inde que vous aurez écrasées, faites préalablement mariner le porc dans ce mélange pendant deux heures.
  2. Pelez et découpez grossièrement les carottes en morceaux. Procédez de même avec la pomme de terre. Lavez et coupez les courgettes en rondelles épaisses.
  3. Dans une cocotte, faites chauffer un fond d’huile et faites y revenir les morceaux de porc égouttés. Réservez la marinade et ses épices.
  4. Faites revenir la viande avec le bouquet garni ciselé jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée. Quand la viande aura obtenu une belle couleur, enlevez le surplus d’huile éventuel.
  5. Ajouter de l’eau chaude dans la cocotte et laissez bouillir. L’eau doit tout juste couvrir la viande.
  6. Délayez la poudre à colombo dans un peu d’eau et versez ce mélange sur la viande quand celle-ci commence à bouillir. Ajoutez également les légumes (et le piment entier, pour les amateurs : attention de ne pas le percer !) et la marinade. Couvrez d’eau, rectifiez l’assaisonnement et laissez mijoter pendant 1 heure. N’hésitez pas à ajuster la quantité d’eau en cours de cuisson : il doit y avoir de la sauce !

Aux Antilles, le colombo se déguste accompagné de riz basmati et de légumes pays : bananes jaunes (plantains), ignames, dachines ou patates douces.

dernière modification le 08/08/2016

haut de la page