COP22 : un trait d’union entre décision et action [ja]

La COP22 est la 22e conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette conférence sera présidée par le ministre des Affaires étrangères marocain Salaheddine Mezouar et se tiendra du 7 au 18 novembre 2016.

JPEG

Lors de conférence préparatoire de la COP22, qui s’est tenue les 18 et 19 octobre à Marrakech, le ministre des affaires étrangères marocain a affirmé que la COP22 serait le trait d’union entre décision et action. Il a ainsi rappelé que l’accord de Paris ne constitue pas une fin en soi mais seulement le prélude à sa mise en œuvre concrète.

Premier grand rendez-vous de la mise en œuvre de l’accord de Paris

La Conférence de Marrakech permettra de mettre en lumière les progrès réalisés depuis la COP21, ainsi que de lancer une dynamique de l’action climatique. C’est le premier grand rendez-vous dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Le Maroc souhaite faire de la COP22 un moment privilégié pour le renforcement des engagements sur le renforcement des capacités, sur la finance, sur l’adaptation et notamment l’eau et l’agriculture, en particulier sur le continent africain.

C’est à la COP22 que les règles d’application de l’Accord de Paris vont commencer à être définies. Le groupe spécial de l’Accord de Paris (APA) se réunira du 7 au 14 novembre notamment pour discuter des caractéristiques des contributions nationales, des informations à fournir pour en faciliter la compréhension ainsi que les règles de comptabilité.

Les deux autres sujets centraux seront le cadre renforcé de transparence, dont il faut définir les règles et le calendrier, et le bilan mondial, dont il faut définir les modalités et les sources de données.

La COP22 permettra également de renforcer l’agenda de l’action mis en place depuis la COP de Lima, et de renforcer les différentes coalitions mises en place par des acteurs non-étatiques.

En savoir plus :

dernière modification le 08/11/2016

haut de la page