Bombardements d’hôpitaux à Alep [ja]

Déclaration de Jean-Marc Ayrault (23 et 24 juillet 2016)

C’est avec consternation que j’ai appris, qu’à nouveau, des structures de santé ont été touchées par des bombardements aériens à Alep, au cours des dernières vingt-quatre heures.

De tels actes sont en contradiction flagrante avec la résolution 2286 par laquelle le conseil de sécurité des Nations unies a condamné, en mai dernier, les violences contre les malades, personnels de santé et personnels humanitaires, en cas de conflits armés.

En Syrie, il est plus que jamais urgent que le régime et ses soutiens mettent un terme à leurs attaques contre les populations civiles, qu’un retour à la cessation des hostilités puisse intervenir, qu’un accès de tous ceux qui en ont besoin à l’aide humanitaire puisse être assuré et que la négociation en vue d’une transition politique reprenne.

dernière modification le 25/07/2016

haut de la page